Actualités

Les mesures de sécurité suite aux attentats de Paris

 
Suite aux attentats terroristes survenus à Paris le 13 novembre, le Président de la République a décrété l’état d’urgence sur e territoire métropolitain et en Corse à compter du 14 novembre2015 à zéro heure et pour 12 jours.

Marie-Françoise LECAILLON, Préfète de la Haute-Saône, et Claude RUARD, Procureure de la République ont réuni le samedi 14 novembre à 14h30, les services de gendarmerie, de police et de renseignement, ainsi que les forces armées et le SDIS lors d'un État major de sécurité.

 Les patrouilles et les mesures de vigilance autour des lieux sensibles ont d’ores et déjà été renforcées pour assurer la protection de la population.

 Si les manifestations, spectacles, événements sportifs et réunions de toute nature ne sont pas interdits, les organisateurs et responsables d’établissements ont été invités à prendre les dispositions de sécurité nécessaires. Ils peuvent notamment contrôler les accès et les effets des personnes concernées. L’accès pourra être refusé à quiconque ne se soumettrait pas à ces contrôles.

 En ces moments tragiques pour notre pays, alors que les forces de l’ordre sont mobilisées pour assurer la sécurité de nos concitoyens, la Préfète de Haute-Saône appelle tous les habitants du département à la vigilance.

 Elle rappelle les consignes permanentes du plan vigipirate :

 L’activité d’un individu ou d’un groupe qui paraîtrait anormale doit être signalée aux forces de l’ordre, aux patrouilles militaires ou aux services de surveillance et de sécurité du lieu dans lequel vous vous trouvez. Cette attitude citoyenne a déjà permis de déjouer des tentatives d’attentats et d’actes de malveillance. Ayez les bons réflexes à tout moment : www.risques.gouv.fr

 Il est recommandé à tous ceux qui prévoient de se rendre dans un pays étranger de consulter la page « Conseils aux voyageurs » sur le portail www.diplomatie.gouv.fr et de s’inscrire sur le portail « Ariane » pour être informé de tout événement important concernant la sécurité.

 Les maires du département ont été informés que par décret de ce jour du Président de la République, les dimanche 15, lundi 16 et mardi17 novembre seront jours de deuil afin de rendre hommage aux victimes des attentats.

 Les drapeaux seront mis en berne sur les bâtiments et édifices publics dès aujourd’hui et jusqu’au mardi 17 novembre inclus.