Environnement

Pollution atmosphérique aux particules fines (PM10) en Haute-Saône

 
 
Pollution atmosphérique aux particules fines (PM10) en Haute-Saône

Mise en œuvre de la procédure d'alerte sur persistance

La Haute-Saône est concernée par un épisode de pollution atmosphérique. ATMO FrancheComté, association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air en Franche-Comté, prévoit
pour la troisième journée consécutive sur le département (et pour la 4ème journée sur l’Aire Urbaine Belfort-Montbeliard-Héricourt-Delle) un dépassement du seuil d’information et de recommandation concernant les particules fines PM10, fixé à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m³).

En application de l’arrêté préfectoral n°2014199-0021 du 18 juillet 2014 définissant les procédures d’urgence en cas de pic de pollution, la préfète de la Haute-Saône a donc engagé la procédure d’alerte à la pollution aux particules PM10.

Les mesures d’urgence sont les suivantes :
- dès lors que la limitation existante est supérieure ou égale à 80 km/h, la vitesse est limitée à 70 km/h sur les axes routiers de l’aire urbaine Belfort-Montbeliard-Héricourt-Delle. Cette limitation s’applique depuis le 23 janvier à 7h,
- le brûlage des déchets verts à l’air libre est totalement interdit : suspension des éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques,
- l’écobuage et le brûlage à l’air libre de sous-produits agricoles (chaume, paille …) sont interdits.
- les installations classées pour la protection de l’environnement doivent contrôler le bon fonctionnement des installations de filtration et reporter les opérations de maintenance émettrices de particules.

Enfin, Il est recommandé :
- de pratiquer le covoiturage et de favoriser les déplacements en transports en commun ;
- de ne pas utiliser le bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dès lors qu’ils ne sont pas une source indispensable de chauffage.

Arrêté préfectoral