Environnement

Transition énergétique : ce qui change en 2017

 
 
Pour le climat, pour la biodiversité et contre les pollutions ...

Les principales mesures qui entrent en vigueur au 1er janvier

  • Les sacs plastique pour fruits et légumes sont remplacés par des sacs biodégradables et compostables.
  • Les collectivités n’utilisent plus de pesticides pour l’entretien de leurs espaces verts.
  • Les énergies renouvelables bénéficient de nouveaux dispositifs de soutien financier.
  • Des appels d’offre sont lancés pour développer la méthanisation et l’hydroélectricité.
  • L’État français émet ses premières obligations vertes pour favoriser la transition énergétique et écologique.
  • La prime à la conversion de 10 000 € pour les véhicules diesel est étendue aux véhicules utilitaires légers.
  • Un nouveau bonus écologique de 1000 € est instauré pour les deux et trois-roues électriques.
  • Les garagistes doivent proposer des pièces détachées d’occasion pour permettre au consommateur d’opter pour l’utilisation de pièces de rechange recyclées à la place de pièces neuves.
  • Les prix à la pompe de l’essence et du gazole se rapprochent : +1 centime d’euro par litre pour le gazole et -1 centime d’euro par litre pour l’essence.
  • Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est prolongé : il permet aux particuliers de bénéficier d’un remboursement de 30 % du montant des travaux de rénovation énergétique engagés dans leur logement principal. Il est désormais cumulable avec l’écoprêt à taux zéro.

> DP_EEV-2017-30decembre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,08 Mb