Installation du PDLHI de la Haute-Saône

 
Pôle Départemental de Lutte contre l'Habitat Indigne

La préfète de la Haute-Saône, Marie-Françoise LECAILLON, le Vice-Président du Conseil Départemental, Michel WEYERMANN, et la Procureure de la République, Claude
RUARD ont installé le Pôle Départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne (PDLHI), lors d'une réunion en préfecture ce mercredi 7 décembre 2016.

Sans titre
Sans titree
Sans titreee
Sans titreeee

Qu'est-ce que l'habitat indigne ?

L'habitat indigne est défini juridiquement en ciblant les logements impropres à l'habitation qui exposent leurs occupants à des risques pour leur santé et/ou leur sécurité.

La situation dans notre département

En Haute-Saône, le parc privé potentiellement indigne (PPIPlan particulier d'intervention) représente prés de 7.500 logements soit 8 % du parc privé des résidences principales. Pour la métropole, il s'agit de
420.000 logements. Deux catégories de ménage sont particulièrement touchées par la problématique de l’habitat indigne en Haute-Saône : les jeunes couples avec enfants et les
personnes âgées.

Les enjeux de ce pôle départemental

La constitution du PDLHI s’inscrit dans un cadre national : la lutte contre l’habitat indigne étant une priorité d’intervention pour l’État. L’enjeu est d'améliorer les conditions de vie dans le
logement en tant qu'élément central pour la santé et l’insertion des personnes. Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l'habitat durable, déclarait ce 26 octobre dernier :
« Lutter contre l'habitat indigne, c'est prendre soin des plus démunis et des plus fragiles mais c'est aussi lutter contre le changement climatique en remplaçant des logements énergivores par des logements durables. Dans le parc privé, comme dans le parc social avec le programme de rénovation urbaine, je veux que chaque Français ait accès à un logement de qualité, durable et abordable. Ce combat est une priorité pour laquelle il faut redoubler d'effort. »

Les principaux objectifs du PDLHI

La mise en place du pôle constitue une des actions prévues par le Plan Départemental d'Action pour le Logement et l'Hébergement des Personnes Défavorisées (PDALHPD) qui couvre la période 2015-2019.

Il vise à :
- faciliter et développer le travail en réseau et en partenariat de l’ensemble des acteurs de la lutte contre l’habitat indigne dans le département ;
- intervenir en appui des collectivités (communes et EPCI) pour traiter les situations complexes ;
- améliorer le repérage et le signalement des situations d'habitat indigne ;
- informer les propriétaires bailleurs et occupants et, plus largement, le grand public.

Qui participe à ce pôle ?

Il est composé des principaux acteurs du département dans le domaine du logement :

• Services de l'Etat (Préfecture, Direction Départementale des Territoires, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations)
• Conseil départemental de la Haute-Saône
• Procureur de la République du Parquet de Vesoul
• Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé)
• Caisse d’Allocations Familiales (CAF)
• Mutualité Sociale Agricole (MSAMutualité sociale agricole)
• Association Départementale d’Information sur le logement (ADILAgence départementale d'information sur le logement)

d'organismes pouvant contribuer au repérage et signalement de part leur activité :
• Union Départementale des Associations Familiales (UDAF)
• Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées (CODERPA)

des associations représentant les propriétaires et les locataires :
• Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV)
• Confédération Nationale du Logement (CNL)
• Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM)
• Chambre Syndicale Régionale des Propriétaires et Copropriétaires (SYRPICO)

et des associations départementales des maires :
• AMF (Association des Maires de France)
• AMR (Association des Maires Ruraux)